Nicaragua
Barcelo Montelimar 2015

Organisation du séjour


Comme notre agence de voyages habituelle ne proposait pas ce que nous souhaitions pour cette destination, nous avons réservé directement par téléphone et par Internet auprès de

www.barcelo.com www.opodo.fr


Choix de l'hôtel

Une nouvelle fois, nous souhaitions profiter d'un hôtel avec une formule "All Inclusive", du côté des Caraïbes ou de l'Amérique Centrale.
Dans les grandes chaines d'hôtels-clubs proposant cette destination, une fois avoir retiré les pays où nous sommes déjà allé, nous avons trouvé un petit village nommé Montelimar.

L'idée d'aller passer deux semaines à Montelimar en plein hiver nous a séduit et nous avons opté pour le Nicaragua.


La fiche de notre hôtel chez Barceló.
Barceló

En téléphonant directement à Barceló, nous avons eu la confirmation qu'il est possible de réserver un nombre quelconque de jours et de réserver un transfert depuis l'aéroport international de Managua, qui se trouve à une bonne heure et demie de route.

Après la réservation des vols, la confirmation pour l'hôtel s'est faite très simplement.


Transport :

Pour les billets d'avion, le site "ebookers" offre plus facilement de comparer les tarifs entre dates voisines mais au final, "opodo" proposait un tarif un peu plus intéressant pour un départ et un retour dimanche matin.

Tout s'est donc passé par Internet chez "opodo".

Au bout de quelques temps, nous recevons une confirmation de la part de la compagnie aérienne et la possibilité de suivre le statut de notre dossier chez "CheckMyTrip". On peut facilement y faire les confirmations deux jours avant les vols.

www.opodo.fr www.checkmytrip.com
Guides :

Voici la liste des guides que nous avions acheté avant de partir :
  • Nicaragua
    ULYSSE

Avant le départ

Pas besoin de vaccin particulier et pas de risque de maladie.

Pour les ressortissants français, pas besoin de visa pour aller en vacances au Nicaragua.
Il faut juste prévoir 10 dollars américains par personne pour entrer sur le territoire.

Le problème, c'est que nous faisions une escale aux Etats-Unis.
En théroie, nous devrions être en transit et ne pas entrer sur le territoire américain mais ça ne se passe pas comme ça.
Au moment de l'enregistrement à l'aéroport de Paris, le personnel de la compagnie aérienne nous demande si nous avons obtenu l'autorisation ESTA... Nous, nous n'étions au courant de rien... Heureusement, on peut faire la demande sur Internet. Donc un téléphone portable en tethering, une tablette tactile connectée dessus pour avoir un plus grand écran et nous faisons les demandes. Une somme de 10 dollars américains par personne pour les frais et la confirmation apparaît au bout d'un temps passablement inquiétant.
Au final, tout s'est bien passé mais il faut penser à cette autorisation ESTA pour passer par les Etats-Unis...


Vie sur place

Alimentation électrique 110 V avec fiches américaines.

Le dollar américain est largement accepté.
A l'hôtel, bien entendu, tous les tarifs sont en dollars.
Même au supermarché du village de San Rafael del Sur où nous nous sommes arrêtés, on peut payer en dollars et on nous rend la monnaie en devise locale (le Cordoba).


Réalisation : F. & F. Angot
Modification : 28 février 2015